dimanche, janvier 27, 2008

ANGOULÊME 2008 !

Retour d'Angoulême où j'ai croisé une faune intéressante
de drôle d'oiseaux et autres bestioles étranges
et exotiques, un vrai bonheur zoologique.
Le petit microcosme de la bande dessinée n'a pas fini d'évoluer,
je n'ai pas référencé tout le monde, je laisse ce soin au Darwinien.
Ce fut un super festival, avec de belles rencontres
les flamands père et fils, Kalondji, Walder, Pothier & Salsedo, Zébé,
Marc, Griffon, Phicil, Mara, Flora...
Enfin que du plaisir !

8 commentaires:

grin grin a dit…

Oui, on reconnaît bien Lewis, mais les autres? Des noms! Des noms!

Grin grin

Anonyme a dit…

je m'appel Nicolas, je n'avais pas d'argent pour acheter votre BD alors je vous ai demandé si vous pouviez me faire un dessin, vous me l'avais fais alors je tenais à vous remercier!!!
je vous promet de me la procurer au plus vite, merci encore et bonne continuation!!!
PS: je fais partie de la radio de mon collège et je vais parler de vous sur vos oeuvres, votre carrière dans la rubrique dédiéau festival de la BD d'angoulême!!!

Mara a dit…

Ah ouiii! je me souviens de la toute première bestiole de cette fresque, en bas à droite! :D
Encore une fois, ravie de t'avoir rencontré! A bientôt!

Flora a dit…

C'était un plaisir de te voir. Et merci encore pour la superbe dédicace sur le "Petit Conte Léguminesque".

Richerand Lionel a dit…

De rien de rien !
J'avoue que je me suis fait Très plaisir à faire des dessins de bestioles dans petit conte.
A bientôt !

phicil a dit…

yoyo ! vraiment terrible tout ces dessins !

rataflo a dit…

Bonjour,
Vous m'avez dedicacé à moi et ma femme votre BD le vendredi et apres lecture j'ai bien aimé la BD. Je ne dirais pas que j'ai adoré mais j'ai passé un bon moment à la lire et certains personnages sont attachants (le perse epolis notamment). En tout cas une tres bonne "premiére" bd. Sinon, de ce que nous avons pu lire du conte de pirates nous sommes impatients que cela sorte :) Je mets cette page dans mes favoris en attendant. Florent

Richerand Lionel a dit…

Merci Florent,
C'est difficile de se libérer complètement sur un premier album (en tout cas pour moi) surtout dans un registre classique comme "Petit conte léguminesque". Ma collaboration avec Eric (le scénariste) ne va pas s'arrêter là, car nous préparons (surtout lui pour l'instant) un scénario autour d'une histoire complexes de meurtres en série, toujours dans l'antiquité et ça sera noir de chez noir !