mardi, janvier 13, 2009

Comme chez-moi

Je crois aux fées, parce que tant que l'on croira aux fées
elles existeront ! C'est comme cela chez-moi...
J'ai lu un projet de Supinfocom qui m'a beaucoup touché.
Il y a des projets qui vous produisent des images
mentales dont vous n'arrivez pas à vous défaire.
Le seul moyen que j'ai de me défaire de l'effet produit,
c'est de dessiner ce que je ressens pour en fixer la sensation.

3 commentaires:

Ben BASSO a dit…

Mais en le dessinant, tu transmets l'effet produit et on n'arrive plus à se défaire de cette sensation en regardant l'image. Bah ouais.
Chouette dessin. Et enfin une fée qui n'est pas cucul.

Il a l'air intéressant, ce projet de Supinfocom. C'est un projet d'étudiants qu'on pourra voir cet été, comme les autres tous les ans ? Ou je suis à côté de la plaque ?

Richerand Lionel a dit…

Il n'y aura pas de films de diplôme cette année à SUPINFOCOM... Pour cause de passage d'un cursus de formation de quatre à cinq ans. Il s'agit des sujets des scénarios développés pour l'année 2009-2010.
Pour ce film, ce n'est qu'une vision sur un projet,
je n'impose rien aux étudiants, c'est juste une envie d'image sur ce film qui me plaisait bien !

Dans tous les cas, merci Ben !

Anonyme a dit…

merci pour l'attention que tu portes à notre film et le bien que tu en dis ^^(la classe, on est sur ton blog!)

l'équipe de CHEZ MOI